10
ÈME Édition 2015
ORGANISÉ PAR :
Le projet

Génération Court, 11e!

Quand les jeunes de l'OMJA portent leur talent à l'écran...

A travers le festival « Génération Court », c’est un message fort que notre jeunesse envoie au monde : le reflet d’une créativité urbaine débordante. Les courts-métrages réalisés sont souvent axés sur le quotidien, idéalisé dans des scénarii où les personnages se retrouvent brutalement confrontés à leur destin, mais dont la toile de fond concerne surtout une quête des origines, le duel entre tradition et évolution et les codes transgressés.
Une croissance rapide
En 2006, pour la première édition, la projection des quatre films réalisés réunit 1500 personnes à Aubervilliers, au Mali et au Brésil, lors de séjours de solidarité de l'OMJA. Dès l'année suivante, l’école Eicar offre une formation audiovisuelle de 3 ans au lauréat et Génération court continue de s’exporter en créant des ateliers communs de réalisation audiovisuelle entre jeunes français et jeunes des pays visités (l’Algérie s’ajoutant à la liste).

La troisième année, le groupe Publicis offre une deuxième formation à l’école Eicar, la compagnie Aigle Azur, des billets d’avion, tandis qu'une association sénégalaise rejoint le projet et que le producteur/ réalisateur Luc Besson devient parrain de l'évènement...
Dès lors, le succès de Génération Court ne se dément plus.

En 2009, le Festival s’ouvre aux courts-métrages réalisés par des jeunes de toute la France. En 2010, la cinquième édition voit apparaître la catégorie "Jeunes Pousses", dont les participants sont d'ailleurs bien décidés à défier leurs aînés sur le terrain de la créativité ! La catégorie "International", elle, explose avec six collaborations, l’Afrique du Sud venant s’ajouter à la liste des partenaires. Enfin, Génération Court gagne une marraine en la personne d'Anne-Dominique Toussaint.

La sixième édition met en compétition dix courts-métrages "Jeunes Adultes" et cinq "Jeunes Pousses". Grâce à une offre étoffée de stages et d'ateliers qui permettent d'approfondir le processus d'écriture et de la réalisation, la qualité devient quasiment professionnelle.
L'année suivante, Génération Court a sept ans. Désormais, le Festival offre une programmation très étendue, alliant des univers très différents, parfois surprenants, mais toujours captivants... De plus, la Grande Finale se tient pour la première fois à la Cité du Cinéma de Luc Besson.

Jusqu'en 2014, le festival a été enrichi de toute ces expériences, pour finalement atteindre une apogée en termes de créativité.
A n'en pas douter, l'édition 2015 de Génération Court réserve aussi son lot de surprises...
Génération Court 2015, c'est fini !Il fallait bien une fin à cette édition ! La 10e édition de Génération Court s'est terminée vendredi 13 novembre au Grand Rex et a récompensé de nombreux jeunes talents !

La palmarès final de la 10e édition récompense:
- Prix du Meilleur Scénario: When ? de Adrien ROUX
- Prix du public: Maïga de Matar CISSE
- Mention spéciale du jury: Krakovski d'Alexandre LAUDIC
- Prix du jury: Gagarine de Fanny LIATARD et Jérémy TROUILH

Cette année "anniversaire" a permis à l'équipe de Génération Court de revenir sur les prémisses du Festival, la première édition, les premiers lauréats ... et de se rendre compte du chemin parcouru !

L'édition 2016 se prépare déjà, et l'appel à candidature est lancé ! Les candidats ont jusqu'au 28 novembre pour envoyer leur synopsis !



Passerelle professionnelle

Un festival professionnalisant

Une transmission de professionnel à amateur se réalise tout d’abord grâce à l’implication de professionnels dans l'encadrement des jeunes dans le cadre d'ateliers couvrant toutes les étapes de production de la création filmique, de l'écriture de scénario à la post-production, en passant par la réalisation, la mise en scène, la direction d’acteurs. La majorité des métiers de l’audiovisuel sont représentés tout au long du processus : scénariste, preneur de son, chef opérateur, ingénieur son, directeur de casting... Cet encadrement leur permet d'acquérir un vrai sens pratique, et la transmission de « professionnel à amateur » apporte un plus non négligeable à la qualité des productions.

Nous travaillons également à la constitution d'un réseau avec les acteurs du secteur audiovisuel (associations, entreprises, écoles de cinéma...) permettant une facilitation concrète de l'insertion des jeunes. Des relations se sont consolidées entre l'OMJA et les entreprises audiovisuelles permettant aux jeunes de bénéficier de conseils précieux de personnes évoluant dans le domaine cinématographique et d’avoir des tarifs préférentiels. Un réseau s'est donc tissé entre nous et ces professionnels depuis quelques années déjà, notamment en travaillant en étroite collaboration avec le CNC, avec les sociétés de production de Luc Besson : Europacorp, ou d’Anne-Dominique Toussaint : Les Films des Tournelles, et avec l’Ecole audiovisuelle EICAR.

En prenant en compte les profils, les aspirations, la cohérence des parcours, le métier de l’audiovisuel visé, l’aptitude plus ou moins grande pour les études, ou au contraire pour une professionnalisation immédiate, le projet vise à offrir à la fois la possibilité d’une formation, mais aussi des débouchés rapides.

APPEL A FILM/CALL FOR ENTRIES - GENERATION COURT 2016

A ne pas manquer !

Finale nationale Jeunes Adultes 2015 au Grand Rex

Participez à la 11e édition de Génération Court !



Vous avez moins de 30 ans et vous avez du talent ? Inscrivez votre court métrage au Festival Génération Court 2016 !

Young and talented ? Submit your short film: you may take part in the 11th edition of Génération Court !



Téléchargez vite les documents d'inscription et retournez-les nous avant le 15 juin 2016 !

Download the registration form and send it before june, the 15th 2016 !


Pour plus d'informations,
Contactez l'OMJA au 01 48 33 87 80 ou generationcourt@gmail.com


S'inscrire !